La thérapie transpersonnelle

          Dans cette définition de la psychologie transpersonnelle, nous parlerons de l'individu dans sa globalité avec toute sa psychologie. Nous n'entendons pas ce terme ici en tant que psychothérapie. 

          "La psychologie transpersonnelle s'intéresse aux « états non ordinaires » de conscience : l'extase, le sentiment de connexion avec l'Univers, la conscience aiguë de son être profond, le mysticisme, etc. Bien qu'ils soient souvent considérés avec suspicion, ces états seraient non seulement sains, mais représenteraient l'actualisation des besoins supérieurs de l'être humain. Comme son nom l'indique, le trans-personnel concerne ce qui existe au-delà de la personnalité, de son conditionnement et de son petit monde.

          En tant que pratique, cette psychologie a pour objet la « pleine réalisation » de la personne. Elle se préoccupe par exemple des perturbations résultant de l'enfermement des potentiels prétendument « illimités » de la conscience dans les structures limitées de l'ego – comme cela peut se manifester au moment de crises existentielles ou de ce que l'on appelle des crises d'émergence spirituelle.

           Le mouvement transpersonnel déborde du cadre de la psychologie individuelle pour toucher toutes les sphères de l'activité humaine qui peuvent être inspirées par une conception sacrée du monde : économie, écologie, philosophie, etc."


En savoir plus ici